• Accueil
  • media
  • Des efforts accrus des entreprises en matière de recherche qui confirment l’efficacité du CIR

Des efforts accrus des entreprises en matière de recherche qui confirment l’efficacité du CIR

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR) vient de publier une note flash[1] sur les résultats de son enquête annuelle, portant sur les dépenses de recherche des entreprises au titre de l’année 2013. Il s’agit de données encore provisoires.

 

Les premiers résultats sont positifs, puisque les dépenses de recherche atteignent un nouveau record historique de 30,9 Md€, soit une progression de 1,9 % en euros constants par rapport à 2012, et ce dans un contexte de baisse générale des investissements.

 

Néanmoins, la hausse est plus faible que les années précédentes, qui était respectivement de +2,9 %, +4,1 % et +2,8 % en 2012, 2011 et 2010.

Malgré cela, dans un contexte de perte de confiance, c’est une excellente nouvelle qui démontre la capacité des entreprises à investir en R&D grâce au CIR.

Si nous sommes encore loin de l’objectif européen d’investir 2 % du PIB en recherche chaque année, nous nous en approchons !

En effet, l’effort de recherche des entreprises atteint 1,46 % du PIB, ce qui représente une augmentation de 15 % depuis 2007, soit une progression de 6,15 Md€ largement au-dessus du coût supplémentaire annuel du CIR depuis sa réforme de 2008.

Quant à l’embauche de chercheurs, les chiffres montrent également la bonne utilisation du CIR par les entreprises ; les effectifs ont augmenté de 4,2 %, après des hausses respectives de 3,2 % et 5,4 % en 2011 et 2012.

 

[1] Note flash du MENESR « La DIRDE en hausse de 1,9 % en 2013 » - Mars 2015

Franck DEBAUGE